Translocation de l'équilibre génétique

Accueil / Translocation de l'équilibre génétique

Une translocation chromosomique ou translocation génétiquement équilibrée est une condition dans laquelle une partie du chromosome s'est détachée et est attachée à un autre endroit. En termes simples, cela signifie que des sections de deux chromosomes ont changé de place. Selon les circonstances, une translocation chromosomique peut être totalement inoffensive, ou bien elle peut avoir des conséquences graves sur la santé… en savoir plus

Translocation de l'équilibre génétique

Une translocation chromosomique ou translocation génétiquement équilibrée est une condition dans laquelle une partie du chromosome s'est détachée et est attachée à un autre endroit. En termes simples, cela signifie que des sections de deux chromosomes ont changé de place. Selon les circonstances, une translocation chromosomique peut être totalement inoffensive ou avoir des conséquences graves sur la santé. Cette translocation équilibrée affecte environ 1 individu sur 560. C’est l’une des causes d’infertilité les moins évidentes, puisqu’elle est présente dans environ 3 à 7 % des cas.

Lorsque l'un ou l'autre des partenaires bénéficie de cette translocation équilibrée, le risque de fausse couche augmente de 20 % à environ 40 %. Il convient également de noter que la majorité des individus présentant une translocation équilibrée ne présentent aucun problème de santé grave et ignorent largement la présence de la maladie. On le découvre généralement en essayant de concevoir et de mener une grossesse à terme et en échouant à plusieurs reprises. La présentation typique de la maladie est celle d'un couple ayant connu de multiples fausses couches, avec leurs problèmes de base tests d'infertilité lors de l'évaluation de l'œuf et santé du sperme être normal.

Translocation de l'équilibre génétique
Courtoisie d'image : La technologie interactive

Qu’est-ce que la translocation chromosomique exactement ?

La composition génétique d’un individu normal est composée de 23 paires de chromosomes en forme de X. Lorsque les cellules de cet individu se divisent pour créer un gamète, c'est-à-dire un spermatozoïde ou un ovule, le chromosome doit se diviser en deux de manière symétrique, permettant ainsi de diviser des portions égales du matériel génétique en cellules. Cependant, cela ne se produit pas toujours au cours du processus de division et des réarrangements se produisent souvent. 

Une fois la fécondation effectuée, les chromosomes correspondants du sperme et de l’ovule se rejoignent, créant à nouveau un seul chromosome. Une translocation équilibrée se produit lorsqu’une partie d’un chromosome se brise et s’attache à un autre chromosome. Essentiellement, une partie du matériel génétique change de place. Le nombre total de chromosomes et de matériel génétique ne change pas. Cependant, la structure du chromosome est brisée car une partie de celui-ci est mal fixée. 

Les individus porteurs d'une translocation équilibrée peuvent soit créer des embryons avec la même translocation équilibrée, soit une translocation déséquilibrée avec un gain ou une perte de matériel génétique, soit un ensemble normal de chromosomes totalement non affectés. Une translocation équilibrée et un ensemble normal de chromosomes permettront un développement embryonnaire normal, une grossesse sans danger et une naissance vivante. Cependant, une translocation déséquilibrée entraînera une fausse couche. La recherche a également montré que si l’un des partenaires est porteur d’une translocation équilibrée, environ un quart des embryons auront une constitution génétique anormale.

Comment diagnostique-t-on une translocation équilibrée ?

Une translocation équilibrée est diagnostiquée par caryotypage. C'est là que le sang est collecté auprès de l'individu ou des deux partenaires. Le sang est ensuite transporté au laboratoire et analysé pour évaluer le nombre et l’apparence de chaque chromosome. Dans le cas où une translocation équilibrée est découverte, le rapport identifiera les chromosomes affectés et où sur ces chromosomes se trouve la commutation des chromosomes.

Quel est le traitement des translocations équilibrées ?

Il n’existe aucun remède contre les translocations équilibrées. Dans la plupart des cas, le seul symptôme ou effet de cette maladie est des fausses couches à répétition. Les couples touchés par ces conditions finiront par concevoir naturellement un bébé ayant une constitution génétique normale et ayant une grossesse réussie. Cependant, les fausses couches à répétition peuvent être difficiles à gérer physiquement et émotionnellement. Les fausses couches répétées peuvent entraîner certaines complications comme l’accumulation de tissu cicatriciel. En conséquence, les couples qui ont reçu un diagnostic de translocation équilibrée et qui souhaitent éviter les conséquences émotionnelles et physiques des fausses couches répétées voudront peut-être explorer d’autres moyens sophistiqués qui peuvent leur permettre de mener une grossesse à terme.

Translocation équilibrée et FIV

Bien qu'il n'existe aucun remède contre la translocation équilibrée, car elle fait partie de la constitution génétique de l'individu, les fausses couches récurrentes dues à cette maladie peuvent être gérées avec succès grâce à la fécondation in vitro et tests génétiques préimplantatoires pour les réaménagements structurels (PGT-SR). Le PGT-SR le plus couramment utilisé est le séquençage de nouvelle génération (NGS). La technique vise à déterminer les embryons qui contiennent la quantité correcte de matériel génétique et à exclure les embryons qui contiennent la quantité incorrecte de matériel génétique. En identifiant ces embryons avec une quantité incorrecte de chromosomes, les risques de fausse couche peuvent être réduits. La technologie est devenue très sophistiquée et quelques laboratoires peuvent faire la distinction entre les embryons présentant une translocation équilibrée et ceux qui ne sont pas affectés par la maladie. La technologie est appelée PGT-SR plus et utilise une combinaison de puces à ADN NGS et de polymorphisme mononucléotidique (SNP).

Translocation de l'équilibre génétique
Photo gracieuseté : www.hkarc.com.hk

Comment est-il fait?

Avant de démarrer le Processus de FIV, le laboratoire PGT procédera généralement à un examen de cas de translocation de l'individu ou du couple. Il s’agit de garantir qu’ils disposent de toutes les informations critiques nécessaires à l’exécution de la procédure. Il peut également y avoir des consultations supplémentaires, au cours desquelles ils rencontrent un conseiller en génétique pour fournir des informations supplémentaires sur le cas, juste pour être sûrs qu'ils disposent de toutes les informations nécessaires. Le processus de FIV commence une fois que le cas a été approuvé par le laboratoire PGT. Le processus de FIV commence par un hyperstimulation des ovaires; les follicules sont ensuite récoltés et fécondés. Les embryons résultants sont ensuite incubés jusqu’à ce qu’ils atteignent le stade blastocyste.

Un petit échantillon de cellules en est biopsié, puis le les embryons sont congelés. Les échantillons de cellules de chaque embryon sont analysés dans un laboratoire PGT. Grâce à l’utilisation de la technologie NGS, le laboratoire peut déterminer les embryons affectés par la maladie. Une fois que les embryons équilibrés et normaux ont été identifiés via PGT-SR, les embryons sont ensuite évalués davantage par des tests génétiques préimplantatoires pour l'aneuploïdie. Cela teste l’absence ou le gain de chromosomes entiers. La plupart des entreprises garantissent des résultats dans un délai de dix jours. Le rapport est généralement transmis au médecin du couple ou de l'individu, qui l'examinera ensuite avec les personnes concernées. Lors de cette consultation, les meilleurs embryons disponibles pour le transfert d'embryons congelés sont déterminés.

Résumé

Pour les personnes qui ont fait plusieurs fausses couches en raison d'une translocation équilibrée, ou celles chez qui la maladie a récemment été diagnostiquée, il existe désormais des options disponibles. Les tests de caryotype peuvent être utilisés pour diagnostiquer une translocation équilibrée. La FIV avec PGT-SR peut aider à sélectionner les embryons qui ont les meilleures chances d'avoir une grossesse saine.