Implants cornéens Intacs

Accueil / Implants cornéens Intacs

Les inserts ou implants cornéens Intacs sont une option chirurgicale peu invasive utilisée principalement pour le traitement du kératocône. Le médecin doit mesurer la courbure de la cornée. Plusieurs différents … en savoir plus

Top Doctors pour les traitements d'implants cornéens Intacs

Meilleurs hôpitaux pour les traitements d'implants cornéens Intacs

Implants cornéens Intacs

Les implants cornéens Intacs sont des dispositifs ophtalmiques conçus pour réduire ou éliminer la myopie et l'astigmatisme chez les patients atteints de kératocône. Il aide à restaurer la vision fonctionnelle et retarde éventuellement la nécessité d'une greffe de cornée.  Lorsqu'il est implanté dans le stroma cornéen, le dispositif diminue le cône en aplatissant la cornée. Les segments Intacs sont conçus pour l'insérer dans la cornée périphérique à une profondeur proche des deux tiers de l'épaisseur. Il est inséré chirurgicalement à travers une petite incision radiale dans le stroma cornéen. La conception du produit Intacs permet son extraction ou sa substitution. Les implants cornéens Intacs sont constitués de deux segments transparents ; chacune a un arc de 150° de longitude. Il est fabriqué en polyméthacrylate de méthyle (PMMA) et existe en 11 épaisseurs : 0.210 mm, 0.230 mm, 0.250 mm, 0.275 mm, 0.300 mm, 0.325 mm, 0.350 mm, 0.375 mm, 0.400 mm, 0.425 mm et 0.450 mm. Le choix de l'épaisseur dépend du réglage du cône et du degré de myopie et d'astigmatisme. Le produit est conçu avec un diamètre extérieur et une largeur fixes. Les implants cornéens Intacs ont un trou de mise en place situé aux deux extrémités de chaque segment pour faciliter sa manipulation lors de l'intervention. Traitement du kératocône Les nomogrammes des implants cornéens Intacs sont basés sur des études cliniques utilisant des segments de 0.250 mm, 0.300 mm, 0.350 mm, 0.400 mm et 0.450 mm d'épaisseur. Étant donné que les yeux et l'état pathologique de chaque patient kératoconique sont caractéristiques de chaque individu, la détermination du placement du produit en béton et de l'épaisseur d'implantation des segments Intacs varie d'un patient à l'autre. Le choix de l'épaisseur des segments Intacs à implanter dépendra de plusieurs variables, parmi lesquelles l'équivalent sphérique de la réfraction manifestée avant l'intervention, l'emplacement du cône et le degré d'astigmatisme asymétrique. Les implants cornéens Intacs sont utilisés pour le traitement du kératocône dans le but de réduire ou d'éliminer la myopie et l'astigmatisme dans le kératocône. Il est bénéfique pour les patients qui ne peuvent plus atteindre la vision requise avec leurs lentilles de contact ou leurs lunettes. Il restaure une vision fonctionnelle normale et retarde éventuellement la nécessité d'une greffe de cornée.

Indication des implants cornéens Intacs

Le sous-ensemble spécifique de patients atteints de kératocône proposés pour être traités avec des implants cornéens Intacs sont ceux qui :
  • ont subi une détérioration progressive de la vision, au point qu'ils ne peuvent plus atteindre une vision fonctionnelle adéquate avec vos lentilles de contact ou vos lunettes
  • avoir des cornées centrales claires
  • avoir des cornées d'une épaisseur de 450 µ ou plus au site d'incision proposé
  • ont la greffe de cornée comme seule option restante pour améliorer leur fonction visuelle.

Contre-indications pour l'utilisation

L'utilisation des implants cornéens Intacs pour le kératocône est contre-indiquée dans les cas suivants :
  • les patients atteints de pathologies vasculaires du collagène, de maladies auto-immunes ou
  • immunodéficiences
  • femmes enceintes ou allaitantes
  • les patients atteints d'affections oculaires actives telles que le syndrome d'érosion récurrente
  • de la cornée ou de la dystrophie cornéenne, ce qui pourrait les prédisposer à des complications ultérieures
  • Patients prenant un ou plusieurs des médicaments suivants : isotrétinoïne ; amiodarone; sumatriptan.

Précautions concernant les implants cornéens Intacs

  • L'utilisation du guide de centrage sous vide exerce une pression accrue sur l'œil intraoculaire.
  • L'application continue du vide doit être limitée à 3 minutes au maximum. S'il devient nécessaire de réappliquer le guide au centre sous vide, attendre 5 minutes pour permettre à la perfusion de rétablir les vaisseaux sanguins vers l'œil avant de réactiver l'aspiration.
  • Les implants cornéens Intacs ne sont pas recommandés pour les patients atteints d'agents systémiques de la maladie capables d'interférer avec la cicatrisation des plaies, tels que le diabète insulino-dépendant ou une pathologie atopique sévère.
  • Les implants cornéens Intacs ne sont pas recommandés pour les patients ayant des antécédents d'herpès simplex ou de zona.
  • Certains patients ressentent une diminution transitoire de la sensation dans le
  • cornée centrale. 
  • L'innocuité et l'efficacité des autres procédures réfractives n'ont pas été établies.
  • Les implants cornéens Intacs sont destinés à un usage unique et ne doivent pas être réutilisés.
  • L'innocuité et l'efficacité des implants cornéens Intacs n'ont PAS été établies dans les cas suivants :
  • patients atteints de myopie ou d'astigmatisme progressif, de sclérose nucléaire ou d'autres types
  • de l'opacité de la lentille ; anomalies cornéennes, ou des antécédents de chirurgie ou
  • traumatisme cornéen;
  • patients de moins de 21 ans;
  • cornées avec une courbure supérieure à 46 dioptries ou inférieure à 40 dioptries ;
  • cornées de moins de 450 µ d'épaisseur au site d'incision proposé ; ou alors
  • utilisation à long terme.

Préparation pour les implants cornéens Intacs

Avant les implants :-

  1. Le champ opératoire doit être préparé par lavage et/ou nettoyage avec une solution de povidone iodée. Si le patient est allergique à la povidone iodée, d'autres solutions de gommage chirurgical peuvent être utilisées.
  2. Appliquer une solution de povidone iodée à 2.5 % dans le cul-de-sac pour réduire à un
  3. introduction minimale de micro-organismes dans l'incision ou le tunnel stromal. Laisser agir pendant deux minutes et rincer abondamment avec une solution saline équilibrée.
  4. Entre cinq et dix minutes avant l'intervention, nettoyer les bords palpébraux avec une solution de povidone iodée à 5 %. Ne pas diluer. Laisser sécher la zone à l'air libre et rester sur les bords des paupières tout au long de l'intervention.
  5. Une procédure standard doit être suivie pour préparer le champ opératoire
  6. ophtalmique. L'implantation d'Intacs doit être effectuée dans un environnement non pelucheux, en évitant l'utilisation de gaze et d'autres matériaux contenant des fibres de coton. Le chirurgien et l'infirmier doivent porter des gants non poudrés.

Traitement postopératoire

  • À la fin de l'intervention, une combinaison d'antibiotiques et de pommade ou de solution stéroïdienne est utilisée.
  •  L'œil opéré doit être protégé par un patch jusqu'au lendemain. Le patient doit mettre le patch tous les soirs pendant trois à six semaines pour éviter les frottements pendant la cicatrisation des yeux. 
  • Tous les instruments chirurgicaux sont fournis NON STÉRILISÉS et doivent donc être nettoyés et stérilisés avant chaque utilisation. Inspectez tous les instruments chirurgicaux et les emballages d'implants Corneal Intacs pour vérifier qu'ils ne sont pas endommagés ou défectueux.
  • Il est déconseillé d'utiliser la pilocarpine pour contracter la pupille du patient lors de l'intervention car cela peut entraîner une chémosis et entraîner ultérieurement des problèmes de fixation du guide de centrage à vide.
  • Pour éviter la néovascularisation dans la région de l'incision, vous devez prendre des précautions particulières pour vous assurer que l'incision est située à environ 1 mm du limbe.
  • En cas de perforation de la chambre antérieure, interrompre immédiatement l'intervention et retirer les segments implantés.
  • Vérifiez que la lame de diamant est à 68 % de la lecture de pachymétrie obtenue pour la zone d'incision (un minimum de 450 µ de tissu cornéen requis dans la zone d'incision).
  • Pour éviter la formation de tunnel stromal peu profond, créez des poches à la profondeur maximale de l'incision et déterminez la profondeur des poches.
  • Surveiller de près la dissection du tunnel. Si vous rencontrez une plus grande résistance ou si une vague de tissu cornéen se forme devant la pointe du dissecteur, suspectez que le tunnel n'a pas assez de profondeur. Envisagez d'interrompre la dissection pour créer une poche et un tunnel plus profonds.
  • Pour minimiser la déshydratation de l'épithélium cornéen, irriguez fréquemment la cornée et évitez l'utilisation d'un éclairage excessif lors d'une intervention.
  • Les segments Intacs ne doivent pas être déposés sur la surface cornéenne avant l'insertion, car cela pourrait provoquer l'adhésion de cellules épithéliales ou la pénétration de bactéries dans le tunnel intrastromal. De plus, les segments Intacs doivent être empêchés d'entrer en contact avec l'iode avant l'insertion dans le canal intrastromal.
  • Avant de fermer l'incision, vérifiez que chaque segment est correctement implanté avec le trou de placement proche du site d'incision. Si l'inspection révèle que le trou de placement est au bas de l'œil (loin de l'incision), retirez le segment et répétez la procédure. 
  • Les précautions nécessaires doivent être prises pour appliquer une tension uniforme aux sutures ; cependant, un serrage excessif des sutures doit être évité, car cela pourrait induire un astigmatisme.

Symptômes

• Léger trouble de la vision.
• Vision légèrement déformée, où les lignes droites semblent courbées ou ondulées.
• Sensibilité accrue à la lumière et à l'éblouissement.
• Rougeur ou gonflement des yeux.

Causes

• Le tissu cornéen qui conduit au kératocône peut être dû à un déséquilibre des enzymes dans la cornée.
• Ce déséquilibre rend la cornée plus sensible aux dommages oxydatifs causés par des composés appelés radicaux libres, l'amenant à s'affaiblir et à gonfler vers l'avant.