Traitement de la sténose laryngée

Accueil / Traitement de la sténose laryngée

L'excision endoscopique des cicatrices avec cautérisation, cryochirurgie et résection électrochirurgicale en série a été utilisée avec un succès limité. Le laser à dioxyde de carbone peut être utile pour traiter une sténose précoce… en savoir plus

Les meilleurs médecins pour les traitements de traitement de la sténose laryngée

Meilleurs hôpitaux pour les traitements de traitement de la sténose laryngée

Traitement de la sténose laryngée

L'excision endoscopique des cicatrices avec cautérisation, cryochirurgie et résection électrochirurgicale en série a été utilisée avec un succès limité. Le laser à dioxyde de carbone peut être utile pour traiter une sténose précoce avec du tissu de granulation. QU'EST-CE QUE LA STÉNOSE LARYNGÉE ?  La sténose laryngée ou sténose du larynx est le rétrécissement du larynx (voies respiratoires) à tout niveau à partir de la glotte jusqu'à la trachée. Rétrécissement au cordes vocales est appelée sténose de la glotte, et celle qui se trouve juste en dessous des cordes vocales est connue sous le nom de sténose sous-glottique. Cette obstruction des voies respiratoires entraîne un bruit aigu pendant la respiration appelé « stridor », et c'est un symptôme majeur de la maladie. Nombreuses les problèmes peuvent causer une obstruction des voies respiratoires qui se traduit par un stridor.  Ces problèmes incluent:
  • Tissu brûlant dans le larynx ou la trachée
  • Immobilité des cordes vocales
  • Une masse obstruant les voies respiratoires
Une accumulation de tissu cicatriciel ou inflammatoire dans la boîte vocale ou la trachée peut rétrécir votre passage respiratoire. Si vos deux cordes vocales ne bougent pas, elles ne s'ouvrent pas pendant la respiration. Cette situation peut restreindre le flux d'air à travers la boîte vocale.  L'obstruction des voies respiratoires peut être causée par l'un des éléments suivants :
  • Une tumeur bénigne ou cancéreuse
  • Une croissance inflammatoire
  • Une croissance contagieuse
Les voies respiratoires se rétrécissent pour d'autres raisons telles que des réactions allergiques, provoquant un gonflement de la gorge - une piqûre d'abeille, des cacahuètes, des antibiotiques (comme la pénicilline), des médicaments contre l'hypertension (tels que des inhibiteurs, des brûlures chimiques et des réactions). TRAITEMENT De nombreuses options de traitement différentes sont disponibles. L'option de traitement adoptée pour vous dépend de votre diagnostic.
  • Tissu cicatriciel dans la boîte vocale et/ou les pistes: Habituellement, une intervention chirurgicale est nécessaire pour ouvrir les voies respiratoires afin que votre respiration puisse s'améliorer. Dans de rares cas, des médicaments peuvent être utilisés pour retarder le processus d'inflammation derrière l'obstruction.
  • Immobilité des cordes vocales: Le traitement doit être adapté à la cause de la maladie, mais une intervention chirurgicale est souvent nécessaire pour ouvrir les voies respiratoires.
  • Une masse obstruant les voies respiratoires: Une biopsie est souvent nécessaire et le traitement dépend du diagnostic.
Il existe des traitements pour tous les types de sténose laryngée. Le traitement peut être endoscopique ou par chirurgie externe. Cette décision est prise lors d'un examen endoscopique. Parfois, il peut y avoir plusieurs niveaux de sténose, et dans un tel cas, on ne peut jamais penser à la décanulation si tous les niveaux n'ont pas été traités de manière optimale. Il existe deux principales opérations chirurgicales utilisées pour corriger la sténose sous-glottique :
  • Reconstruction laryngotrachéale (LTR)
  • Résection cricotrachéale (CTR)
Chacun d'eux peut être réalisé en une ou deux étapes, selon la décision de chacun.
  • Reconstruction laryngotrachéale (LTR)
Il s'agit d'une procédure d'expansion des voies respiratoires réalisée en insérant des greffons de cartilage (prélevés dans la côte, l'oreille ou la boîte vocale). Au fil du temps, le cartilage d'expansion s'intègre dans les parois sous-glottiques trachéales, devenant une partie des voies respiratoires. LTR en une seule étape dans la période postopératoire immédiate nécessitera que l'enfant ait un tube endotrachéal nasal et soit admis aux soins intensifs pendant 5 à 7 jours. Les chirurgies réalisées en 2 temps auront un stent (Monniers Laryngotracheal LT Mold) et une trachéotomie.  Le moule LT sert à calibrer les voies respiratoires élargies et à stabiliser la reconstruction du cartilage. Il se conserve quelques semaines à quelques mois selon les cas. Il nécessite une procédure endoscopique distincte pour retirer le stent. La trachéotomie est retirée de la piste de décanulation souvent réussie.
  • Résection cricotrachéale (CTR)
Le CTR est plus invasif et techniquement difficile. Il excise la partie étroite des voies respiratoires, puis relie le diamètre normal restant des voies respiratoires. Cette méthode est utilisée dans un type de sténose plus sévère.  Le CTR est le plus souvent en un temps, mais peut cependant être dans les temps dans certaines conditions (enfants avec comorbidités cardiopulmonaires et neurologiques). Le CTR étendu est toujours en deux étapes. Une troisième variété de chirurgie est un CTR étendu qui combine les principes de l'expansion des voies respiratoires avec une greffe de cartilage et une résection cricotrachéale. RISQUE ET MORBIDITÉ Dans l'ensemble, la tendance à la prise en charge de la glotte et de la sténose sous-glottique est considérée comme une thérapie à faible risque, elle peut réduire le risque de morbidité. Le STB est une affection potentiellement mortelle causée principalement par une intubation prolongée et/ou une trachéotomie.  La chirurgie est le traitement de choix. Malheureusement, en raison de l'étiologie de la sténose trachéale, les patients sont souvent de mauvais candidats chirurgicaux. la trachéotomie, en raison de son augmentation inhérente de la morbidité, de la mortalité et de son influence sur la stigmatisation sociale, ne doit être considérée qu'en dernier recours.  TAUX DE MORTALITÉ Le taux de mortalité le plus élevé a été observé chez les patients CTR de moins d'un mois et chez ceux présentant des anomalies intracardiaques. Les complications de la LTR comprennent l'insuffisance respiratoire, l'arrêt cardiorespiratoire et la mort. Avec la dilatation trachéale (1 %), suivie de la mise en place d'un tube en T (84 %), la résection (8 %) pour LTS offre un taux élevé de survie sans trachéotomie à long terme.    

Symptômes

• Apnée,
• Rétractions suprasternales et sous-costales
• Tachypnée et dyspnée.

Causes

• La sténose laryngée (LS) est un rétrécissement congénital ou acquis du larynx qui compromet les voies respiratoires.
• Les causes acquises peuvent être dues à une intubation endotrachéale, un traumatisme, des brûlures, une inflammation, des néoplasmes, des maladies auto-immunes et une maladie vasculaire du collagène.

QFP

Qu'est-ce qui cause la sténose laryngée?

La sténose acquise de la glotte est le plus souvent due à un traumatisme secondaire à une intubation endotrachéale. D'autres causes comprennent l'ingestion caustique, l'infection (telle que le croup), les corps étrangers, les traumatismes cutanés et les causes iatrogènes, dues à une intervention chirurgicale sur le larynx.

Peut-on retrouver une sténose sous-glottique ?

À ce jour, la résection laryngotrachéale en plusieurs étapes avec anastomose primaire de bout en bout s'est avérée offrir la meilleure option de traitement de la sténose sous-glottique bénigne, permettant un taux de réussite élevé, défini et stable.

Qu'est-ce qui cause le rétrécissement de vos voies respiratoires ?

La sténose (ou rétrécissement) des voies respiratoires est un rétrécissement des voies respiratoires causé par des tumeurs malignes et bénignes, des anomalies congénitales, des lésions des voies respiratoires, une intubation endotrachéale, une trachéotomie, des maladies auto-immunes et des infections.

Le reflux acide peut-il provoquer une sténose trachéale ?

De nombreux auteurs ont mis en cause le reflux gastro-oesophagien (RGO) comme cause de sténose trachéale idiopathique. Un cas de sténose trachéale qui s'est amélioré avec le traitement clinique du RGO a été rapporté par un organisme de recherche selon lequel une femme de 44 ans avait été admise dans leur établissement avec une dyspnée à l'effort qui s'était développée pendant deux ans.

Quel est le taux de réussite de la résection cricotrachéale ?

La CTR et l'anastomose thyrotrachéale, ainsi que la reconstruction laryngotrachéale (LTR), sont devenues la norme de sténose sous-glottique symptomatique dans le groupe d'âge pédiatrique. Cependant, le taux de réussite de la décanulation ou de l'évitement de la trachéotomie est de 90 %.