Types de procédures de remplacement de la hanche

Accueil / Types de procédures de remplacement de la hanche

L'arthroplastie de la hanche, connue sous le nom de remplacement de la hanche, est une intervention chirurgicale réalisée pour réparer les dommages à la hanche et aux structures associées. La chirurgie implique l'ablation des sections endommagées de l'articulation de la hanche (la tête du fémur ou de l'os de la cuisse, également connue sous le nom de boule et sa douille. Il s'agit d'une partie du bassin ou de l'os de la hanche). La chirurgie implique également le remplacement ultérieur par des pièces en métal, en céramique ou en plastique très dur. Ces prothèses aident à réduire la douleur et à améliorer la fonction en savoir plus

Meilleurs médecins pour les types de procédures de remplacement de la hanche

Meilleurs hôpitaux pour les types de traitements de procédures de remplacement de la hanche

Types de procédures de remplacement de la hanche

Introduction

L'arthroplastie de la hanche, connue sous le nom de remplacement de la hanche, est une intervention chirurgicale réalisée pour réparer les dommages à la hanche et aux structures associées. La chirurgie implique l'ablation des sections endommagées de l'articulation de la hanche (la tête du fémur ou de l'os de la cuisse, également connue sous le nom de boule et sa douille. Il s'agit d'une partie du bassin ou de l'os de la hanche). La chirurgie implique également le remplacement ultérieur par des pièces en métal, en céramique ou en plastique très dur. Ces prothèses aident à réduire la douleur et à améliorer la fonction.

Types de procédures de remplacement de la hanche
Courtoisie d'image : Johns Hopkins Medicine

Les indications pour les procédures de remplacement de la hanche

Les médecins recommandent une arthroplastie de la hanche lorsque les options de prise en charge non chirurgicales de la douleur à la hanche n'ont pas été efficaces et que la douleur interfère avec les activités quotidiennes. Certaines conditions peuvent conduire à la nécessité d'un remplacement de la hanche. Ils comprennent les éléments suivants :

  • L'arthrose: Il s'agit de la cause la plus fréquente de lésions de la hanche qui nécessite un remplacement de la hanche. Elle survient à la suite de l'usure du cartilage responsable du mouvement fluide de l'articulation de la hanche.
  • La polyarthrite rhumatoïde: Une médiation immunitaire arthrite, la polyarthrite rhumatoïde se traduit par une inflammation qui peut éroder le cartilage et l'os sous-jacent, causant ainsi des dommages.
  • Osteonecrose. La nécrose avasculaire, également appelée, survient à cause d'un manque d'apport sanguin à la partie sphérique de l'articulation de la hanche.
  • Blessure à la hanche: Les blessures à la hanche, telles que les fractures, peuvent également nécessiter un remplacement de la hanche.
  • Dysplasie osseuse : Les troubles de l'os qui pourraient être congénitaux ou acquis pourraient entraîner une déformation osseuse.
  • Tumeur dans l'articulation de la hanche

Types de procédures de remplacement de la hanche

L'arthroplastie de la hanche peut être totale ou partielle selon les pièces à remplacer. Il y a aussi le resurfaçage de la hanche.

Le remplacement total de la hanche / arthroplastie implique le remplacement de la boule et de la douille. C'est le type de chirurgie de remplacement de la hanche le plus courant. 

Chirurgie de remplacement total de la hanche
Courtoisie d'image : Santédirect

Un remplacement partiel de la hanche, cependant, implique le remplacement de la boule ou de la douille de l'articulation de la hanche. Elle est également connue sous le nom d'hémiarthroplastie et est fréquente chez les patients âgés.

Le resurfaçage de la hanche de la tête fémorale et de la douille implique le retrait des surfaces blessées des os de la hanche et leur remplacement par une surface métallique. Elle est plus fréquente chez les patients jeunes et actifs. Cependant, en raison de préoccupations concernant les lésions des tissus mous par la surface métallique, cette procédure est moins populaire.

Parties d'une prothèse de hanche/implant de remplacement

La prothèse de hanche comprend les éléments suivants :

  • Une boule en céramique avec une tige en métal qui est insérée dans l'os de la cuisse pour plus de stabilité. La boule en céramique était autrefois en métal, mais les normes actuelles impliquent une boule en céramique.
  • Gobelet métallique généralement en titane et doublé d'une couche intérieure en plastique. Celui-ci est fixé à la partie femelle de l'articulation de la hanche et permet le libre mouvement de l'articulation prothétique.
Parties d'un implant de remplacement de prothèse de hanche
Courtoisie d'image : Nouvelles de la hanche et du genou

Types d'attachement d'implant à emboîture

Les implants à emboîture peuvent être cimentés ou non cimentés. La prothèse cimentée se fixe directement sur l'os, tandis que la prothèse non cimentée est fixée sur une surface poreuse laissant place à la croissance osseuse autour d'elle au fil du temps. Les deux approches sont efficaces et ont été utilisées avec succès. Des techniques plus récentes et plus efficaces sont disponibles, et les chirurgiens peuvent combiner les deux méthodes dans une articulation.

Procédure

Le chirurgien peut adopter une approche de remplacement de la hanche mini-invasive ou une approche traditionnelle de remplacement de la hanche. L'accès à la hanche peut se faire par différentes approches. Il peut s'agir de l'avant (approche antérieure), du côté (approche latérale) ou de l'arrière (approche postérieure).

Le remplacement mini-invasif de la hanche, comme son nom l'indique, vise à réduire les effets de la chirurgie sur les tissus sains environnants. Il assure une récupération plus rapide, moins de douleur et moins de complications. Cependant, il ne convient pas à tous les patients. Des facteurs tels que l'âge, le poids, le type et la nature de l'implant et la condition physique sont pris en compte.

Un remplacement traditionnel de la hanche implique une seule grande incision latérale ou postérieure qui aide le chirurgien à accéder à la hanche. Le temps de récupération est beaucoup plus long car le traumatisme des tissus environnants est inévitable.

La procédure principale consiste à faire une incision sur les couches de la hanche et des tissus. Les os endommagés et les tissus environnants sont retirés et les implants sont placés. La récupération et l'évaluation postopératoires sont effectuées et le patient est renvoyé. Cela pourrait être le même jour en fonction de l'approche chirurgicale utilisée.

La physiothérapie et certains changements de style de vie sont nécessaires pendant le processus de récupération. Le rétablissement complet d'une arthroplastie de la hanche peut survenir de trois à douze mois après la chirurgie. Il convient de noter qu'une activité élevée peut affecter le processus de guérison.

Complications associées à la procédure de remplacement de la hanche

Plusieurs facteurs de risque sont mis en place suite à une arthroplastie de la hanche. Ceux-ci peuvent inclure :

  • Caillots sanguins: Formation de caillots sanguins ou TVP (thrombose veineuse profonde) est un effet secondaire dangereux de l'arthroplastie de la hanche. Plusieurs options préventives sont disponibles telles que l'utilisation de médicaments anticoagulants, le repos des jambes, etc.
  • Infection: des infections peuvent survenir si la chirurgie a été pratiquée dans des conditions septiques. Elle peut également être due à des complications liées à la prise en charge post-chirurgicale. Les antibiotiques peuvent être utilisés dans les infections bénignes, tandis que les infections graves peuvent entraîner une intervention chirurgicale.
  • Fraction: Cela peut se produire pendant et après l'intervention chirurgicale. Le patient doit donc veiller à respecter scrupuleusement les recommandations du médecin.
  • Dislocation: En raison de plusieurs facteurs, une luxation de l'articulation nouvellement remplacée peut se produire, ce qui peut nécessiter une stabilisation supplémentaire.
  • Modification de la longueur des jambes :  Les contractions musculaires après une arthroplastie de la hanche peuvent entraîner une différence de longueur des membres. Les chirurgiens prennent des précautions pendant la chirurgie pour éviter cela. Cependant, la physiothérapie postopératoire peut aider à la gestion et à la correction des différences de longueur.
  • Desserrage : Il y a eu des cas de descellement ou d'usure de la prothèse qui se produisent lorsque les implants ne sont pas bien fixés à l'os. Ceci est assez rare avec les nouveaux implants, mais peut être résolu par la chirurgie.
  • Dégâts nerveux: Bien qu'il s'agisse d'une complication rare, des dommages aux nerfs peuvent survenir pendant ou après la chirurgie. Les signes de lésions nerveuses peuvent inclure un engourdissement, une faiblesse et une douleur.

Les autres risques associés aux chirurgies de remplacement de la hanche comprennent les saignements, la douleur continue ou la raideur du membre ou de l'articulation.

La plupart des prothèses de hanche peuvent servir jusqu'à 15 ans avant qu'un remplacement ne soit nécessaire. Il s'agit d'une chirurgie relativement sûre qui a révolutionné la prise en charge de l'arthrite et d'autres maladies de la hanche au fil des ans. Il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils sur les options de prise en charge, et tout signe observé après l'opération doit être signalé en temps voulu.